6 min

Piscines : un sujet à creuser avant l'été !

Une piscine, c'est partir en vacances dans son jardin. Mais, avant de siroter un cocktail sous le soleil bien calé dans sa grosse bouée ou de faire une partie de water-polo familial, il faut se plonger dans les différentes solutions et modèles et bien sûr, les prix. Tout cela dès le début du printemps si on veut pouvoir déjà en profiter le premier été.

 

Avant de vous jeter à l'eau

Premières étapes : votre terrain, vos envies et votre budget. Avant tout, il est important de déterminer où vous allez mettre votre piscine. Regardez l'exposition au soleil, évitez les vents d'Est et du Nord ou prévoyez un pare-vent et la nature du sol (terre, roche, souche d'arbre…). Ensuite, posez-vous la question du modèle et du type. Aujourd'hui, il existe des piscines hors-sol, enterrées, rondes, carrées, rectangulaires, ovales, en bois, en coque synthétique, en béton... avec des budgets tout aussi variés. Comptez de 2 à 3.000 euros  et jusqu'à 80.000 euros pour les plus luxueuses.

Les piscines enterrées

Vous avez été rêver sur Pinterest ou sur les sites des fabricants ? Vous avez bien fait ! Ces piscines autrefois inaccessibles pour la plupart se sont démocratisées. Désormais, il existe des modèles préfabriqués en matériaux composites, avec parois en bois enterrées, en blocs de polystyrène, en béton coulé… dont le coût et la mise en œuvre plus rapide abaissent la facture. Une piscine enterrée nécessite d'être sûr de son choix vu qu'il est définitif.

Mais, en même temps elle offre des avantages intéressants à plusieurs niveaux : elle est plus durable, s'intègre mieux à l'architecture et permet toutes les personnalisations : formes, couleurs, revêtements, spa intégré… Auquel s'ajoute l'aménagement des plages, l'éclairage, une cuisine d'été, un coin spa… et le système de chauffage (quasi indispensable sous nos latitudes pour en profiter de mai à septembre).

 

4 astuces

1. Une piscine de star avec cascades, un couloir de nage de sportif, un lagon bleu caraïbe, un grand bassin familial, une piscine nature filtrée par des plantes ? Il y a tant de possibilités qu'il est conseillé de déterminer d'abord le genre de piscine dont vous avez envie et sa dimension. Ce sera plus facile ensuite pour choisir les différentes options de matériels ainsi que pour y voir clair dans votre projet.

2.  Faites une liste en deux colonnes des équipements qui vous intéressent. Une colonne avec les choses indispensables et l'autre avec ce qui peut attendre ou qui est juste pour le plaisir. Par exemple, le système de filtration et de chauffage, une bâche ou un volet mécanique, un robot, des jets massants, une plage en bois exotique… Les professionnels vous seront d'une aide précieuse pour faire ces choix.

3. Consultez idéalement 2 ou 3 piscinistes afin de comparer les solutions qu'ils proposent et leurs tarifs. Essayez également d'avoir les retours d'expérience d'amis ou de connaissances.

4. Pour que votre piscine soit un plaisir et le reste, ne faites pas la fausse économie de prendre une pompe à chaleur ou un système de filtration trop juste par rapport à votre bassin. La gestion de la propreté et de la température de votre eau est un des éléments les plus importants. Pour réduire votre budget, étalez-le dans le temps en reportant les aménagements autour à l'été suivant par exemple.

Les piscines hors-sol

Les jardins sont de plus en plus petits. C'est sans doute une des raisons du succès des piscines hors-sol. Mais, pas le seul. Plus abordables et plus rapides à installer, elles coûtent aussi moins cher à l'usage puisqu'elles contiennent nettement moins d'eau à chauffer et à entretenir.

Pour quelques centaines d'euros, vous trouverez déjà des modèles gonflables ou en ajoutant quelques euros, les versions à parois métalliques. Et puis, il y a de très nombreuses offres de piscines à monter avec des parois en bois. Là, on dépasse les quelques milliers d'euros, mais ça reste abordable vu que si vous savez tenir un tournevis, le montage peut se faire soi-même. Avantages : l'esthétique naturelle du bois et la solidité dans le temps. Et enfin, hors-sol signifie démontable et donc, un solution parfaite pour tout locataire qui pourra l'emmener s'il change de maison.

 

3 astuces

1. Faites le tour du jardin avant celui des magasins. Prenez les mesures pour savoir quel modèle "rentrera", sera bien exposé au soleil, à l'abri du vent et pas directement sous un arbre qui va faire de l'ombre et perdre ses feuilles dedans.

2. Tenez compte d'une arrivée d'électricité conforme aux normes et prévoyez un moyen d'évacuer l'eau quand vous hivernerez ou pour un nettoyage. Même une piscine moyenne, ce sont déjà des milliers de litres d'eau, de quoi noyer votre gazon et vos plantations.

3. Le sol sous la piscine doit être soigneusement préparé. Il doit être sans rien qui puisse percer ou endommager le fond de la piscine au risque de transformer votre jardin en marais. Votre sol doit aussi être parfaitement plat. Un angle même léger et la pression des m3 d'eau ne sera pas répartie de manière homogène. Une piscine qui lâche comme un barrage, ce n'est drôle que sur Youtube.

En résumé, il faut du temps pour faire les bons choix de piscine, pour comparer et aussi pour qu'il n'y ait plus qu'à sauter dedans. Inspirez-vous, déterminez les contours de votre projet et profitez qu'il fait encore frais pour piquer une tête chez piscinistes. Et jetez-vous à l'eau !